Inspection périodique d’équipement sous pressions (E.S.P) non revêtus partout en France, en Europe et Afrique de l’Ouest.

L’inspection périodique d’équipement sous pression (E.S.P) est une procédure essentielle pour garantir la sécurité et la fiabilité des équipements qui sont conçus pour contenir des fluides sous pression.

Ces équipements comprennent des réservoirs, des tuyauteries, des échangeurs de chaleur, des chaudières, des réacteurs chimiques et d’autres dispositifs similaires utilisés dans diverses industries telles que la pétrochimie, l’industrie pharmaceutique, l’industrie alimentaire, l’énergie, etc.

Voici en quoi consiste généralement une inspection périodique d’équipement sous pression

  • Inspection visuelle : L‘inspection commence souvent par une évaluation visuelle externe de l’équipement pour détecter les signes évidents de dommages, de corrosion, de fuites, de déformations ou d’autres problèmes. Les supports, les soudures, les raccords, les vannes et les protections contre la corrosion sont examinés attentivement.
  • Inspection interne : Dans certains cas, une inspection interne peut être nécessaire pour évaluer l‘état de l’équipement. Cela peut inclure l’inspection de la surface interne des réservoirs, des tuyauteries ou des réacteurs, par exemple, pour détecter la corrosion ou les dépôts.
  • Contrôle non destructif (CND) : Des techniques de CND, telles que la radiographie, l‘ultrason, la magnétoscopie, le ressuage, la thermographie et d’autres méthodes, sont utilisées pour inspecter l‘intégrité structurelle interne de l’équipement, y compris la détection de fissures, de défauts de soudure et de corrosion à l’intérieur.
  • Analyse de la résistance : Les composants critiques tels que les fonds, les parois, les connexions et les soudures sont soumis à des tests de résistance pour évaluer leur capacité à supporter la pression et le stress.
  • Évaluation de la corrosion : La corrosion est un problème commun dans les équipements sous pression. Les inspections incluent donc souvent l‘évaluation de l’état de la corrosion, la mesure de l‘épaisseur des parois, et l’identification des zones à risque.
  • Inspection de la sécurité : Les équipements de sécurité tels que les vannes de décharge, les dispositifs de sécurité, les dispositifs de coupure et les systèmes de surveillance sont inspectés pour s’assurer de leur bon fonctionnement.
  • Conformité réglementaire : Les inspections doivent être effectuées conformément aux réglementations locales, nationales et internationales, telles que les codes ASME (American Society of Mechanical Engineers), les normes API (American Petroleum Institute), ou d‘autres normes spécifiques à l’industrie. Les rapports d’inspection sont soumis aux autorités réglementaires pour vérification de la conformité.
  • Maintenance et réparation : Sur la base des résultats de l‘inspection, des mesures de maintenance ou de réparation peuvent être nécessaires pour corriger les problèmes identifiés. Cela peut inclure le remplacement de pièces, la réparation de soudures, le revêtement anticorrosion, et d’autres mesures correctives.

La fréquence des inspections

La fréquence des inspections périodiques d’équipement sous pression dépend de plusieurs facteurs, notamment la nature du fluide contenu, la pression de fonctionnement, les conditions de service, les réglementations en vigueur et les normes de l’industrie. Ces inspections sont essentielles pour prévenir les accidents, les fuites de gaz, les défaillances structurelles et les risques pour la sécurité.

Elles contribuent également à maintenir la fiabilité des équipements, à prolonger leur durée de vie utile et à se conformer aux normes de sécurité et environnementales.

Autrefois appelée visite périodique, l’inspection périodique est réalisée sous la responsabilité de l’exploitant.

  • Elle a pour objet de vérifier que l‘état de l’équipement sous pression soumis aux dispositions de l’arrêté du 15 mars 2000 relatif à l‘exploitation des équipements sous pression lui permet d’être maintenu en service avec un niveau de sécurité compatible avec les conditions d’exploitation prévisibles.
  • Elle comprend une vérification extérieure, des accessoires de sécurité et pour les récipients et générateurs de vapeur une vérification intérieure.
  • Elle doit être faite par une personne compétente apte à reconnaître les défauts susceptibles d’être rencontrés et à en apprécier la gravité.
  • Elle a lieu aussi souvent que nécessaire, l’intervalle entre deux inspections périodiques ne pouvant dépasser les délais définis dans l’arrêté du 15 mars 2000.

Toutefois, pour les équipements sous pression surveillés par un service inspection reconnu, la nature et la périodicité des inspections périodiques sont définies dans des plans d’inspection établis selon des guides professionnels (UFIP, UFIC etc.) approuvés par le ministre chargé de l’industrie, après avis de la commission centrale des appareils à pression.

À votre service depuis 2009

Contactez-nous pour plus d’informations sur nos solutions dédiées

NOS CLIENTS

La confiance est le ciment invisible qui conduit une équipe à gagner

 

NOS ENGAGEMENTS

Votre satisfaction est notre priorité

Depuis sa création, Scancap entretient avec ses clients un partenariat mutuellement bénéfique « gagnant-gagnant ». Elle privilégie l’Excellence, consistant, entre autre, à créer de la valeur durable pour ses clients.

  • Satisfaction totale des clients

  • Fidélisation renforcée de ses partenaires clients

  • Accroissement des parts de marché

  • Succès durable pour le partenariat

  • Avantage concurrentiel